EVNA est une filiale du Groupe SUEZ pour le traitement et la valorisation énergétique des déchets. Implantée sur la commune de Schweighouse sur Moder (67), cette structure emploie 23 collaborateurs et traite 75 000 tonnes de déchets par an. Elle gère 100 % des déchets ménagers des communes adhérentes au SMITOM mais aussi ceux du SMICTOM Nord Bas Rhin, de la communauté de communes du Kochersberg et du pays de Sarrebourg, soit 90 % de sa capacité, le reste étant du déchet d’activité économique. L’énergie produite sur cette installation est envoyée à des industriels, la papeterie CENPA à Schweighouse sur Moder et le site de production de Mars Wrigley Confectionery France à Haguenau et sur un turbo alternateur pour produire de l’électricité auto-consommée et mise sur le réseau d’ENEDIS. Ainsi, l’usine alimente chaque année l’équivalent en chauffage de 13 000 habitants et en électricité 3 500 habitants

Back to installation list
From :
To :


Acide Chlorhydrique (10) (HCL_10) mg/Nm3

L’incinération des déchets libère de l’acide chlorhydrique (HCl). Plus de 98 % de l’HCl est capté par le système de traitement des fumées. La mesure continue de l’acide chlorhydrique permet de contrôler l’efficacité du procédé.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 10mg/Nm3.

Poussière (10) (POUSS_10) mg/Nm3

Toute combustion libère des particules et des cendres qui sont piégées dans les électrofiltres ainsi que dans les laveurs de l’installation. Plus de 98 % des poussières sont captées par le traitement de fumées humide de l'usine. La mesure continue des pou

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 10mg/Nm3.

Monoxyde de Carbone (50) (CO_50) mg/Nm3

La formation de CO est la conséquence d’une combustion. La mesure continue du monoxyde de carbone permet donc d’attester de l’efficacité du procédé d’incinération des déchets.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 50 mg/Nm3.

Carbone Organique Total (10) (COT_10) mg/Nm3

Résultant de la combustion, le Carbone Organique Total est mesuré en continu.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 10 mg/Nm3.

Dioxyde d'Azote (80) (NOX_80) mg/Nm3

Toute combustion génère des oxydes d'azote (NOx). La mesure continue des NOx permet de contrôler l'efficacité du procédé de traitement des fumées.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 80 mg/Nm3.

Dioxyde de Soufre (SO2_50) mg/Nm3

L’incinération des déchets libère des oxydes de Soufre (SO2). Ce gaz est capté par le traitement des fumées. Il est mesuré en continu.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 50 mg/Nm3.

Ammoniac (30) (NH3_30) mg/Nm3

L' ammoniaque résiduel, issu du traitement des Oxydes d’Azote (NOx) fait également l’objet d’un suivi en continu.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 30 mg/Nm3.

Acide Fluorhydrique (1) (HF_1) mg/Nm3

Les acides fluorhydriques sont abattus par injection de bicarbonate de sodium ou de lait de chaux (en fonction du procédé) au niveau des laveurs ou du réacteur semi-humide. Ils sont mesurés en continu pour attester de l’efficacité du traitement des fumées

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 1 mg/Nm3.

Acide Chlorhydrique (10) (HCL_10) mg/Nm3

L’incinération des déchets libère de l’acide chlorhydrique (HCl). Plus de 98 % de l’HCl est capté par le système de traitement des fumées. La mesure continue de l’acide chlorhydrique permet de contrôler l’efficacité du procédé.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 10mg/Nm3.

Poussière (10) (POUSS_10) mg/Nm3

Toute combustion libère des particules et des cendres qui sont piégées dans les électrofiltres ainsi que dans les laveurs de l’installation. Plus de 98 % des poussières sont captées par le traitement de fumées humide de l'usine. La mesure continue des pou

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 10mg/Nm3.

Monoxyde de Carbone (50) (CO_50) mg/Nm3

La formation de CO est la conséquence d’une combustion. La mesure continue du monoxyde de carbone permet donc d’attester de l’efficacité du procédé d’incinération des déchets.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 50 mg/Nm3.

Carbone Organique Total (10) (COT_10) mg/Nm3

Résultant de la combustion, le Carbone Organique Total est mesuré en continu.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 10 mg/Nm3.

Dioxyde d'Azote (80) (NOX_80) mg/Nm3

Toute combustion génère des oxydes d'azote (NOx). La mesure continue des NOx permet de contrôler l'efficacité du procédé de traitement des fumées.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 80 mg/Nm3.

Dioxyde de Soufre (SO2_50) mg/Nm3

L’incinération des déchets libère des oxydes de Soufre (SO2). Ce gaz est capté par le traitement des fumées. Il est mesuré en continu.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 50 mg/Nm3.

Ammoniac (30) (NH3_30) mg/Nm3

L' ammoniaque résiduel, issu du traitement des Oxydes d’Azote (NOx) fait également l’objet d’un suivi en continu.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 30 mg/Nm3.

Acide Fluorhydrique (1) (HF_1) mg/Nm3

Les acides fluorhydriques sont abattus par injection de bicarbonate de sodium ou de lait de chaux (en fonction du procédé) au niveau des laveurs ou du réacteur semi-humide. Ils sont mesurés en continu pour attester de l’efficacité du traitement des fumées

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 1 mg/Nm3.