Valorly est une filiale du Groupe SUEZ pour le traitement et la valorisation énergétique des déchets. Implantée sur la commune de Rillieux-la-Pape (69), cette structure emploie 40 collaborateurs. Elle gère environ 40 % des déchets ménagers de la Métropole de Lyon. L’énergie produite sur cette installation contribue au développement des énergies renouvelables tel que défini dans le Plan Climat Energie de la Métropole. Ainsi, Valorly alimente chaque année 8000 logements en chauffage urbain et eau chaude sanitaire ainsi que 37000 habitants en électricité.

Retour à la liste des installations
Date depuis :
Au :


Acide Chlorhydrique (HCL) mg/Nm3

L’incinération des déchets libère de l’acide chlorhydrique (HCl). Plus de 98 % de l’HCl sont captés par le système de traitement des fumées. La mesure continue de l’acide chlorhydrique permet de contrôler l’efficacité du procédé.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 10 mg/Nm3.

Monoxyde de Carbone (CO) mg/Nm3

La formation de CO est la conséquence d’une combustion. La mesure continue du monoxyde de carbone permet donc d’attester de l’efficacité du procédé d’incinération des déchets.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 50 mg/Nm3.

Dioxyde de Soufre (SO2) mg/Nm3

L’incinération des déchets libère des oxydes de Soufre (SO2). Ce gaz est capté par le traitement des fumées. Il est mesuré en continu.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 50 mg/Nm3.

Dioxyde d'Azote (NOx) mg/Nm3

Toute combustion génère des oxydes d'azote (NOx). La mesure continue des NOx permet de contrôler l'efficacité du procédé de traitement des fumées.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 80 mg/Nm3.

Poussière (Poussière) mg/Nm3

Toute combustion libère des particules et des cendres qui sont piégées dans les électrofiltres ainsi que dans les laveurs de l’installation. Plus de 98 % des poussières sont captées par le traitement de fumées humide de l'usine. La mesure continue des poussières permet de contrôler l’efficacité de la filtration des gaz.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 10mg/Nm3.

Carbone Organique Total (COT) mg/Nm3

Résultant de la combustion, le Carbone Organique Total est mesuré en continu.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 10 mg/Nm3.

Ammoniac (NH3) mg/Nm3

L’eau ammoniacale injectée pour traiter les Oxydes d’Azote (NOx) fait également l’objet d’un suivi en continu.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 30 mg/Nm3.

Acide Fluorhydrique (HF) mg/Nm3

Les acides fluorhydriques sont abattus par injection de bicarbonate de sodium ou de lait de chaux (en fonction du procédé) au niveau des laveurs. Ils sont mesurés en continu pour attester de l’efficacité du traitement des fumées.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 1 mg/Nm3.

Acide Chlorhydrique (HCL) mg/Nm3

L’incinération des déchets libère de l’acide chlorhydrique (HCl). Plus de 98 % de l’HCl sont captés par le système de traitement des fumées. La mesure continue de l’acide chlorhydrique permet de contrôler l’efficacité du procédé.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 10 mg/Nm3.

Monoxyde de Carbone (CO) mg/Nm3

La formation de CO est la conséquence d’une combustion. La mesure continue du monoxyde de carbone permet donc d’attester de l’efficacité du procédé d’incinération des déchets.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 50 mg/Nm3.

Dioxyde de Soufre (SO2) mg/Nm3

L’incinération des déchets libère des oxydes de Soufre (SO2). Ce gaz est capté par le traitement des fumées. Il est mesuré en continu.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 50 mg/Nm3.

Dioxyde d'Azote (NOx) mg/Nm3

Toute combustion génère des oxydes d'azote (NOx). La mesure continue des NOx permet de contrôler l'efficacité du procédé de traitement des fumées.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 80 mg/Nm3.

Poussière (Poussière) mg/Nm3

Toute combustion libère des particules et des cendres qui sont piégées dans les électrofiltres ainsi que dans les laveurs de l’installation. Plus de 98 % des poussières sont captées par le traitement de fumées humide de l'usine. La mesure continue des poussières permet de contrôler l’efficacité de la filtration des gaz.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 10mg/Nm3.

Carbone Organique Total (COT) mg/Nm3

Résultant de la combustion, le Carbone Organique Total est mesuré en continu.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 10 mg/Nm3.

Ammoniac (NH3) mg/Nm3

L’eau ammoniacale injectée pour traiter les Oxydes d’Azote (NOx) fait également l’objet d’un suivi en continu.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 30 mg/Nm3.

Acide Fluorhydrique (HF) mg/Nm3

Les acides fluorhydriques sont abattus par injection de bicarbonate de sodium ou de lait de chaux (en fonction du procédé) au niveau des laveurs. Ils sont mesurés en continu pour attester de l’efficacité du traitement des fumées.

La moyenne journalière des mesures corrigées ne doit pas excéder 1 mg/Nm3.